Comment bien sortir du confinement ? Comment retrouver le monde extérieur, le travail, les amis et la famille sans se perdre soi-même ? Comment ne pas repartir comme avant et changer votre vie en tenant compte du Coronavirus et des règles sanitaires de déconfinement ? Pour vous y aider, je vous propose un auto- coaching en quatre étapes. Il prendra au moins deux heures.

L’heure est arrivée : après 57 jours de confinement et de perte de liberté liée à la pandémie du Coronavirus, nous allons lâcher (en partie pour l’instant) une vie qui n’avait rien de normale. Cette vie de confiné fut une épreuve difficile pour certaines personnes, plus facile pour d’autres, avec souvent des variations d’humeur et d’émotions.

En tout cas, pour chacune et chacun d’entre nous, ce confinement fut une expérience inédite, nous confrontant à nous-mêmes et à nos vies. Une expérience inédite dans la structuration des journées, les relations (sociales, familiales, sentimentales, amicales), les activités professionnelles et personnelles. Cela put être un moment sensible pour la gestion des émotions et des envies pour le présent et l’avenir. Ce fut, je ne l’oublie pas, une période où nous avons pu être touchés de près par la maladie, voire le départ de proches. Et nous pouvons l’être encore…

Dessiner la vie que vous souhaitez pour demain

De cette expérience de confinement, je vous propose d’en faire le bilan et d’ouvrir le chemin qui vous mènera à vos aspirations profondes pour les semaines, les mois et, pourquoi pas, les années qui viennent. Il s’agit d’un « auto- coaching » en quatre étapes pour sortir de la zone de confort ou d’inconfort, pour changer de vie si vous le souhaitez. Vous pouvez centrer cet auto- coaching sur l’ensemble de votre vie ou sur une partie spécifique, particulièrement importante pour vous actuellement. Ce peut être la vie professionnelle, l’équilibre vie perso/vie pro, la vie relationnelle, etc. Bref, ce peut être un auto- coaching de vie ou un auto- coaching professionnel.

Cet auto-coaching est un processus en quatre étapes :
– Trois cercles d’objectifs sont d’abord à réaliser. Chacun d’eux a une thématique différente.
– Puis vient une phase de synthèse.
Si faire les trois cercles d’objectifs vous semble fastidieux, vous pouvez n’en faire qu’un seul au choix, puis vous passez directement à la synthèse.

Le matériel dont vous avez besoin :
– Quatre feuilles blanches de papier, si possible de grand format (A3, A2) sinon A 4. Vous pouvez scotcher plusieurs feuilles ensemble pour constituer un plus grand format.
– Un stylo ou, mieux, des feutres de couleurs.
– Un espace calme où vous vous sentez libre.

L’auto- coaching peut commencer. Vous pouvez le faire en plusieurs fois.

1. Ce que je garde / Ce que je ne garde pas de la période de confinement (cercle d’objectif n°1)

Pour bien sortir du confinement lié au Coronavirus, je vous propose d’abord de faire « un cercle d’objectif ». Cet exercice vous permettra de noter :
– Ce que vous souhaitez garder du confinement. C’est-à-dire le positif : ce que vous avez aimé, ce qui fut agréable et bienvenu, etc.
– Ce que vous ne souhaitez pas garder. C’est-à-dire le négatif : ce que vous n’avez pas aimé, ce qui vous a parasité, ce qui a été insupportable, etc.

Le but de cet exercice est de formuler clairement ce qui a été positif, afin de le laisser vivre plus longtemps, de ne pas interrompre ce que vous pourriez poursuivre. Il permet également de noter noir sur blanc ce qui n’a plus lieu d’être.

Mode d’emploi de ce premier cercle d’objectif :

Etape 1
– Vous prenez une (grande) feuille de papier (format A3, A2 sinon A4)
– Vous tracez un grand cercle au centre de la feuille, cf le dessin ci-dessous
– En haut de la feuille, vous écrivez « Ce que je ne garde pas du confinement »
– A l’intérieur du cercle, en suivant le contour du haut, vous écrivez « Ce que je garde du confinement »
– Vers le bas de la feuille, vous écrivez « Ce qui est essentiel »
– Si cette idée de cercle ne vous convient pas, vous pouvez opter pour une liste en deux colonnes, faire une mind map… L’idée est de trouver la forme qui vous convient.

Etape 2
Voilà, votre feuille est prête. Maintenant, avec un stylo ou différents feutres de couleurs :
– Vous écrivez tout ce que vous gardez du confinement DANS le cercle et tout ce que vous ne gardez pas EN DEHORS du cercle, en gardant de l’espace en bas de la feuille. Ne vous bridez pas, tout est possible ! Par exemple :
• Ce que je garde du confinement : le yoga, je me suis remis au dessin, le silence, le télétravail, m’occuper des enfants…
• Ce que je ne garde pas du confinement : le temps passé sur les réseaux sociaux et la télé, être loin de mes amis, le manque de sport…

– Puis, vous prenez les trois à cinq éléments les plus importants de ce que vous gardez et les notez en bas, dans la partie « Ce qui est essentiel ». Attention, vous ne reprenez que des éléments qui sont à l’intérieur du cercle.
– Vous contemplez ce cercle d’objectif n°1 et, quand le moment est propice, vous passez au cercle d’objectif n°2.

2. Ce que je veux / Ce que je ne veux pas ou plus (cercle d’objectif n°2)

La deuxième étape de votre auto- coaching « Bien sortir du confinement »  consiste à lister vos aspirations pour votre avenir proche ou plus lointain. Et là aussi, c’est open bar : vous pouvez vraiment noter toutes les idées qui passent. Donnez-vous en à cœur joie. Certaines idées peuvent naturellement être antérieures au confinement, mais elles peuvent également avoir émergé depuis le 17 mars 2020. Le but est ici de préciser vos objectifs et la vie que vous voulez mettre en place et vivre.

Mode d’emploi de ce deuxième cercle d’objectif :

Etape 1
– Comme pour le premier cercle d’objectif, vous prenez une feuille de papier et tracez un grand cercle au centre
– En haut de la feuille, vous écrivez « Ce que je ne veux pas ou plus »
– A l’intérieur du cercle, en suivant le contour du haut, vous écrivez « Ce que je veux »
– Vers le bas de la feuille, vous écrivez : « Ce qui est essentiel »

Etape 2
Puis, en prenant le temps et en respirant profondément :
– Vous écrivez tout ce vous voulez DANS le cercle et tout ce que vous ne voulez pas ou plus EN DEHORS du cercle, en laissant de l’espace en bas de la feuille. Ce que vous allez lister peut concerner les choses pratiques de la vie, des personnes, le travail, les loisirs, la vie de famille ou amoureuse, vos valeurs et aspirations, des nouveaux projets, etc.
Par exemple :
• Ce que je veux : être en accord avec moi-même, faire du yoga, moins travailler, trouver un nouveau boulot, voyager, prendre des cours de dessin, voir mes amis…
• Ce que je ne veux pas ou plus : ressentir la solitude, me séparer des autres, me prendre le chou, rentrer tard du travail…

– Puis, vous prenez les trois à cinq éléments les plus essentiels de ce que vous voulez et les notez en bas, dans la partie « Ce qui est essentiel ». Une nouvelle fois, vous ne reprenez que des éléments qui sont à l’intérieur du cercle.
– Vous contemplez le premier et le deuxième cercles, puis arrive le moment du cercle d’objectif n°3.

3. Ce que je laisse de côté / Je passe de l’intention à l’action (cercle d’objectif n°3)

Le troisième et dernier cercle d’objectif va vous placer dans la perspective de la mise en action. Autrement dit, de vous aider à passer de l’intention à l’action. Là encore, ce n’est pas le moment de vous freiner mais au contraire de laisser émerger et d’écrire tout ce qui vous tient à coeur.

Mode d’emploi du troisième cercle d’objectif :

Etape 1
– Sur une nouvelle feuille blanche, vous tracez un grand cercle au centre
– En haut de la feuille, vous écrivez « Ce que je laisse de côté »
– A l’intérieur du cercle, toujours en suivant le contour du haut, vous écrivez « Je passe de l’intention à l’action »
– Vers le bas de la feuille, vous écrivez : « Ce qui est essentiel »

Etape 2
Toujours avec votre stylo ou vos feutres de couleurs :
– Vous écrivez tout ce vous souhaitez faire en termes d’action DANS le cercle et tout ce que vous souhaitez mettre de côté et ne plus faire EN DEHORS du cercle, toujours en gardant de l’espace en bas de la feuille. Utilisez si possible des verbes d’action.
Par exemple :
• Je passe de l’intention à l’action : je continue le yoga, je me mets au running, je négocie plus de télétravail pour la suite, on achète une maison dans le Gers avec mon compagnon, je m’inscris sur Meetic…
• Ce que je laisse de côté : la peur des autres, les To do listes infernales, les heures passées sur les réseaux sociaux…

– Ensuite, vous reprenez les trois à cinq éléments les plus essentiels de ce que vous gardez et les notez en bas, en ne reprenant que des éléments qui sont à l’intérieur du cercle.
– Vous regardez tranquillement les trois cercles, avant de passer à la dernière étape.

4. Faire la synthèse pour donner vie à vos envies

Dernière étape de cet auto- coaching : faire la synthèse des trois cercles d’objectif. Le temps est venu de restreindre les idées et actions à mettre en oeuvre, afin de ne pas en avoir trop. Car plus on veut courir de lièvres à la fois, moins on en attrape ! Autrement dit, le but est d’éviter la dispersion pour se concentrer sur ce qui est vraiment essentiel pour vous tout en étant réalisable.

Mode d’emploi de la synthèse :
– Vous prenez une quatrième feuille
– En haut, vous notez au maximum six idées d’actions qui vous tiennent à coeur pour votre futur proche ou plus lointain. C’est-à-dire six choses que vous souhaiteriez mettre en place. Pour cela, vous pouvez vous aider des trois cercles d’objectif.
– Puis, juste en dessous, vous écrivez « Mon objectif est … » et vous formulez votre objectif personnel qui tient en une courte phrase avec une forme positive (ne pas employer de négatif du type « Ne plus… »). Cet objectif personnel peut englober toutes les actions notées au-dessus ou juste une partie d’entre-elles, voire une seule.
Exemples d’objectif : Je respecte enfin mes valeurs, Je réduis mes heures travail, Je m’occupe de moi, savoir gérer mes émotions…

– Après avoir rédigé votre objectif personnel avec une formulation courte et positive, listez les trois actions faciles à mettre en oeuvre qui vous permettront d’avancer vers cet objectif durant la période du déconfinement. Naturellement, ces trois actions doivent être compatibles avec les règles sanitaires actuelles, notamment de distanciation physique. Vous pouvez mettre une date d’échéance pour chacune d’elles.
– Enfin, pour bien déconfiner, identifiez et notez le premier pas (la première action) qui est à votre portée et que vous pouvez mettre en place dès cette semaine.

Voilà, vous avez terminé ce processus qui, je l’espère, vous aidera à bien sortir du confinement lié au Coronavirus, et à avancer dans votre vie personnelle et professionnelle comme vous le souhaitez.

Sylvain Seyrig, coach professionnel à Paris