Définition de l’optimisme, citations, fonctionnement et effets de l’optimisme… Cet article vous permettra de mieux comprendre l’optimisme et son reflet, le pessimisme. Je l’ai écrit après avoir écouté l’excellente émission Grand bien nous fasse, diffusée sur France Inter le 18 décembre 2018.

Définition de l’optimisme

L’optimisme est, selon sa définition, une attitude qui consiste à avoir une perception positive de l’univers. C’est une tournure d’esprit où l’on prend les choses du bon côté. On voit le verre à moitié plein et on ne focalise pas sur ce qui ne va pas.

Selon une autre définition, l’optimisme est une attitude de confiance a priori dans l’avenir, à laquelle s’ajoute la conviction que l’on saura résoudre les problèmes qui surviennent. C’est donc un mélange de foi et de volonté. Pour l’optimiste, le pire n’est pas toujours certain. En ce sens, l’optimisme est une philosophie de la vie. On le retrouve beaucoup en psychologie positive.

Optimisme et action

L’optimisme est synonyme d’une mise en action. Etre optimiste ne signifie pas nier les problèmes et les difficultés du monde et des personnes. Au contraire, l’optimiste va s’engager dans l’action qu’il pense efficace pour solutionner les problèmes et les difficultés. Et ce qui est bénéfique, c’est justement cette mise en action.

A l’inverse, le pessimisme incite le plus souvent à ne pas s’engager. Une personne pessimiste fait des prédictions négatives. Comme l’action n’aura pas le résultat escompté, autant ne pas agir. Mais combien de prédictions négatives se réalisent finalement ?

Les trois dimensions de l’optimisme

Comme le pessimisme, l’optimisme compte trois dimensions :

• Une dimension cognitive
L’optimisme est une façon de penser et de percevoir la réalité. Les optimistes et les pessimistes ne voient pas la même réalité. Ils ne gardent pas les mêmes souvenirs d’un même événement. Ils n’imaginent pas la même issue. Chacun sélectionne différemment les informations qu’il stocke dans sa mémoire.

• Une dimension affective et émotionnelle
L’optimisme génère certains sentiments (confiance en soi, légèreté…) et certaines émotions (joie, contentement…) alors que le pessimisme en génère d’autres (anxiété, tristesse, sentiment d’échec…).

• Une dimension comportementale
L’optimisme génère un passage à l’action pour mettre en place des solutions qui produiront le résultat escompté.

Optimisme et malheur

L’optimisme n’est pas opposable au malheur et à la tragédie. Dans un malheur, nous pouvons être optimiste et penser que la situation va s’améliorer, qu’il y aura une issue favorable. Et ce même si l’on ne retrouve pas exactement la situation antérieure, celle que l’on a aimée.

L’optimisme est une force

Par définition, l’optimisme est une force, une ressource individuelle et parfois collective. Et ce pour une raison simple : elle signifie que la messe n’est pas dite, qu’il existe des solutions à mettre en place pour résoudre les problèmes. Pour autant, trop d’optimisme (comme trop de pessimisme) pourrait pousser à l’inaction ou à l’égoïsme.
L’optimisme dégage également une énergie relationnelle et sociale. Comme un halo, elle augmente au fur et à mesure que nous le partageons.

Peut-on être optimiste dans la société d’aujourd’hui ?

Si l’on regarde le verre à moitié plein, il existe de fait des raisons d’être optimiste aujourd’hui. Nous vivons l’une des périodes les plus pacifiques de l’histoire. Les dictatures politiques sont en retrait. La mortalité infantile est au plus bas, le taux de pauvreté baisse (même si ce n’est jamais assez, j’en conviens), etc.

A bas l’optimisme béat !

Je ne plébiscite pas pour autant l’optimisme béat. En étant optimiste, il ne s’agit pas de dédouaner l’environnement social parfois difficile ou injuste qui nous entoure, de nier la gravité des accidents et les difficultés personnelles de la vie. En un mot, l’optimisme ne doit pas être synonyme d’une insouciance irréaliste. Il n’est pas question de tout idéaliser et de tomber dans un optimisme béat qui deviendrait synonyme… d’inaction.

Citations sur l’optimisme

« Trois idéaux ont éclairé ma route et m’ont souvent redonné le courage d’affronter la vie avec optimisme : la bonté, la beauté et la vérité. » Citation sur l’optimisme d’Albert Einstein

« Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme est de volonté. » Citation sur l’optimisme d’Alain

« L’optimisme est la foi des révolutions. » Citation sur l’optimisme de Jacques Bainville

« L’optimisme c’est aussi de dire qu’il y a de la tristesse dans la vie, du malheur. Dire que tout va bien, que tout va bien se passer, ce n’est pas de l’optimisme, c’est de la bêtise. » Citation sur l’optimisme de Cédric Klapisch

Sylvain Seyrig, coach professionnel à Paris

• Augmenter votre confiance en soi et reboostez votre vie avec un coaching :
> Communication relationnelle
> Evolution professionnelle
> Gestion du stress et des émotions
> Confiance en soi
En savoir + sur le coaching individuel à Paris